03 29 640 640

Après un traitement biologique des canalisations, au bout de combien de temps observe-t-on les premiers résultats ?


Il faut laisser au minimum entre 4 et 6 semaines aux enzymes déposées dans vos canalisations pour que les premiers effets d'un curage biologique soient visibles. Sous l'action de ces micro-organismes, le biofilm qui tapisse vos canalisations se ramollit et s'amincit, un peu comme dans une fosse septique. La colonne de chute commence à se dégager, les odeurs s'atténuent et les eaux s'écoulent mieux.

2 solutions sont envisageables : un curage biologique employé seul, ou un curage biologique complété par d'autres traitements mécaniques.

 

Curage biologique utilisé seul

Dans certaines configurations, le curage biologique est la seule solution possible pour préserver l'intégrité de vos canalisations.

  • Si vos canalisations sont très vieilles ou fragilisées, un curage hydrodynamique présente trop de risques de casse, et donc de dégâts dans les bureaux ou les appartements.
  • Si le cheminement de vos réseaux est complexe, si vos canalisations sont difficiles d'accès, avec de nombreux coudes ou des passages par des faux plafonds, l'utilisation d'un camion d'hydrocurage est là encore déconseillée. C'est par exemple le cas dans certains immeubles haussmanniens abritant des administrations ou des ensembles commerciaux. Vous imaginez les conséquences si on devait placer une aire de travail avec un camion de curage dans le magasin ? Ou pire encore, si une canalisation d'eaux usées venait à percer sous les yeux des clients ?

Lorsqu'elle est mise en oeuvre seule, la méthode biologique est une solution de secours lente et très progressive. Il faut alors répéter plusieurs fois l'application de micro-organismes dans les tuyaux. En l'occurrence, pour constater des résultats significatifs, comptez plutôt 3 à 6 mois, voire parfois 1 an. Dans certaines copropriétés vieillissantes aux canalisations très dégradées, nous sommes même contraints de renouveler ce traitement biologique chaque année.

 

 

 

Curage biologique utilisé en prétraitement

Curatec élabore pour chaque client un programme à la carte, adapté à la configuration des réseaux d'évacuation et à leur niveau d'obstruction. Lorsque c'est possible, nous mettons en oeuvre le curage biologique en association avec d'autres techniques aux résultats bien plus rapides et efficaces.

  • Un prétraitement biologique peut intervenir avant un curage à ultra-haute pression. Dans certaines situations, nous proposons par exemple un curage biologique des canalisations verticales, suivi d'un hydrocurage des parties horizontales. Ainsi, tous les dépôts tombés par gravité dans les collecteurs intérieurs sont éliminés efficacement.
  • Lorsque vos canalisations nécessitent une réhabilitation par chemisage, ou que les dépôts incrustés sont très importants, il est utile de compléter cette action biologique par un curage à ultra-haute pression.